Dieselgate ou le scandale Volkswagen pour les nuls

Editorial, Logiciel, Produit 0
volkswagen_logo_stylE

C’est le buzz mondial #dieselgate #vwgate de cette semaine dont le principal coupable est une application informatique: un logiciel espion. Scandale, c’est le cas: Volkswagen est coupable de tricheries dans le taux d’émission de polluants atmosphériques pour ses voitures Diesel. Le PDG de Volkswagen a même dû démissionner.

C’est quoi le pot aux roses?

Les émissions de polluants ne doivent pas dépasser une certaine quantité (0.08g/km en Europe par exemple) pour les voitures d’aujourd’hui. Des tests d’homologation (= les contrôles antipollution) peuvent alors être effectué pour mesurer ce taux-là. Deux américains (Peter Mock et John German) qui ont mis à jour cette vaste tricherie. Les voitures Volkswagen passaient haut la main les tests en laboratoire mais dans les essais sur route, elles dégageaint un taux dépassant 35 fois la limite légale.

Explication

Petite introduction: le monde automobile d’aujourd’hui intègre de plus en plus d’informatique, de nombreux calculateurs contrôlent et régulent les diverses fonctions du véhicule (moteur, climatisation, phares, sécurité, etc.). Il y a donc des logiciels qui tournent dans une voiture mais c’est le logiciel contrôle moteur qui est le plus délicat. Volkswagen aurait incrusté un logiciel (espion) au sein de ce dernier qui permet de détecter si le véhicule était en mode test ou en situation normale de conduite. En mode test, le véhicule bascule en mode de régime moins performant donc moins polluant et ainsi il passe toujours le test. Ça n’a jamais été détecté avant car dans un garage/laboratoire, les mécaniciens utilisent un banc de test fourni par le constructeur et ne voient donc que les logiciels indiqués par le banc de test. D’ailleurs, le logiciel contrôle moteur a été conçu par Volkswagen lui-même, il n’aurait pas rendu le logiciel caché facilement trouvable.

Il y a un intérêt commercial de frauder sur les tests antipollution car l’Europe ou les Etats-Unis ne veulent plus de voitures polluantes sur le marché. Mais maintenant démasqué, le groupe sera obligé de payer des milliards de dollars d’amendes.

11 millions de voitures sous la marque Volkswagen sont équipés de ce logiciel espion dans le monde.
Et ben, envoyez-les à Madagascar :D :D Ici il n’y pas de tests d’homologation, toutes voitures polluantes sont les bienvenues :D

A propos de l'auteur / 

rija

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués. *

Autres articles

Haikajy Magazine

The first malagasy online magazine specially tackling ICT topics.

Suivez-nous sur Facebook